DIMANCHE 23/08/09

Il est des matins, comme ceux-là, où l'on a l'impression d'être des privilégiés qui vivent quelque chose d'unique. Imaginez, 6h30 du matin, un oeil s'ouvre (oui, oui, Sandrine, sans mettre le réveil !). Et seulement quelques pas à faire pour assister à un des plus beaux phénomènes de la Création : le lever du soleil. A combien de levers de soleil peut-on assister au cours de sa vie? Des dizaines de milliers... Et pourtant, il semble, une nouvelle fois, que l'on soit le témoin d'un épisode à suspens : "le soleil va-t-il arriver à se hisser dans le ciel ?".

Revenons donc à Monument Valley. 6h30 du matin, donc et peu à peu, le jour apparaît... Je vous laisse savourer ces photos. J'espère que vous aurez autant de plaisir à les contempler que ce que nous en avons eu sur place.

DSC02196

DSC01734

DSC02209

DSC02210

DSC02214

DSC02216

DSC02218

DSC01741

Je sais pas vous, mais nous, nous n'avons pas été capables de nous recoucher après çà... Trop réveillés !!

Alors, nous avons continuer à observer ce si beau paysage.

DSC02223

DSC02225

Les couleurs changent de minute en minute. Magnifique !

Après un bon petit déjeuner dans la salle à manger (panoramique of course) du restaurant (désolé pour la qualité de la photo), nous avons pris la route pour rejoindre Page et les bords du Lake Powell. Et ce, en faisant deux haltes.

DSC02231

Mais avant cela, alors que nous quittions Monument Valley, nous avons pu observer l'un des paysages les plus connus de l'Ouest des USA. Cela peut vous rappeler quelque chose.....

DSC02246

Alors, çà vous dit quelque chose ?

DSC01760

Toujours pas?

Même avec cette vue d'ensemble...

DSC02247

Et bien ceux qui ont vu le film Forrest Gump auront peut-être reconnu la grande ligne droite où Forrest court dans le film, dans sa course Running Across America.

Une preuve ? Voici la vidéo (passage à 5'36). Profitez-en, il y a de très beaux points de vue sur les Etats-Unis.

Deux haltes, vous ai-je dit.

La première à Goosenecks State Park. Il s'agit d'un point de vue pour observer les méandres de la San Juan River. Rendez-vous compte. A cet endroit, les méandres de la rivière lui font parcourir plus de 6 miles au centre de son lit. Mais en réalité, en ligne droite, la rivière "n'avance" que de moins de 1,5 miles. Plus que des considérations techniques, cela en fait un magnifique site naturel, très beau à contempler.

DSC01767

DSC01775

On se sent vraiment petit, au bord du précipice, sans protection.... Splendide !

La seconde n'est pas vraiment une halte, c'est une route : celle de Valley of the Gods. Il s'agit d'une route qui parcours le plateau de l'Utah en serpentant entre les rochers, en faisant des montagnes russes (style Rallye de l'Acropole !). C'est comme un petit Monument Valley mais sans le monde. Sur les 17 miles de parcours nous n'avons rencontré, en tout en pour moins de 10 voitures ! On peut donc s'arrêter quand on veut. Tout le monde a vraiment adoré !

DSC02261

DSC02271

DSC02276

DSC02281

DSC01790

DSC02282

DSC01797

DSC02286

DSC01802

DSC01816

Sortie de la Valley of the Gods et cap mis sur Page, au bord du Lake Powell.

DSC02289

Premiers regards sur ce lac. Immensité d'eau à 2000 mètres d'altitude.

DSC02296

DSC01825

Avant de nous y risquer demain en bateau pour la journée, je vous propose un aperçu de ce qu'est le Lake Powell. C'est sans équivalent en Europe, je pense....

Le Lake Powell, c'est d'abord un immense barrage construit sur le Colorado. Un barrage qui a amené à la constitution d'une grande réserve d'eau douce, qu'il a fallu près de 18 ans pour remplir.

DSC02355

DSC02356

DSC02358

Une fois arrivés à l'hôtel, nous avons pris un petit apéro, avec une bouteille de Francis.

DSC02363